​PUR, pas si pur que ça ! Les Moustarchidines en cause ?

Le candidat Issa Sall a été l’objet d’une attaque à Tambacounda. Mais selon certains témoins des faits, ce sont les partisans de ce dernier qui ont provoqué la colère des populations de cette ville plutôt connue pour son sens de l’accueil et la tolérance de ses habitants vis-à-vis des étrangers. Mais quand la politique s’en mêle et que des acteurs réputés violents sont en course pour l’élection présdentielle il y a forcément de l’électricité dans l’air.
Car, quoique l’on dise, le ¨PUR est le parti d’une association religieuse, un «dahira» dénommé «Moustarchidini wal Moustarchidati» réputé violent et intolérants lorsqu’il se mêle de politique. Il est vrai qu’à Tambacounda ce candidat a été attaqué mais les victimes ne sont pas de son camp. Les moustarchidines ont été accusés d’avoir tué plus de dix policiers lors d’une manif sous Abdou Diouf et leur réputation de «tueurs» qui profitent des mouvements de foule est encore vivace. Aussi Issa Sall peut-il être perçu comme un ancien membre de ces «tueurs» dont certains avaient été emprisonnés en même temps que leur responsable moral de l’époque, Serigne Moustapha Sy ibn Serigne Cheikh Tidiane Sy. Le PUR est donc suspecté de parti religieux et cela peut provoquer des réactions d’hostilité, ce qui ne justifie pas pour autant des actes de violence contre son candidat, ses militants et les journalistes affectés à sa campagne électorale. Mais le PUR est-il si pur que ça dans la survenue des violences de Tambacounda ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here