Aliou Badara Diouf : « les bourses municipales offertes par Moussa Sy constituent une véritable arnaque »

Les membres de la coalition Benno Bokk Yaakaar  des parcelles assainie  ont tenus une conférence de presse au siège politique du ministre député Amadou Ba sise à l’unité 7 de la zone. En vrai opposant des différents faits et gestes du maire de la commune Moussa Sy, l’honorable député Alioune de Badara Diouf de la coalition présidentielle, représentant Amadou Ba absent à ce face à face avec la presse, n’a en aucun cas  raté l’occasion de nous servir sur un plateau d’argent plusieurs plusieurs séries d’accusations, de  failles mais également de révélations par rapport aux élections, à la gestion du budget de la mairie des parcelles assainies mais également par rapport à une présumé arnaque des bourses municipales offertes par le sieur Maire de la commune.

Dans la logique du dénigrement politique au Sénégal, l’honorable député Alioune Badara Diouf de la coalition Benno à lors de la conférence de presse tenue aux parcelles assainies, a portés de graves accusations à l’endroit du Maire Moussa Sy. Après être revenu sur les résultats des précédentes élections législatives qu’il juge incontestables et accompagné de plusieurs calomnies de la part des membres de la coalition Mankoo Watu Sénégal, Alioune Badara Diouf sans transition n’a pas manqué de s’abattre sur la manière d’agir et de faire du maire des Parcelles Assainies. En effet, selon lui, « son arrogance, son incompétence, et son tâtonnement sont autant de carences qui portent préjudice au développement de la commune et à l’épanouissement de ses habitants ».Dans son texte liminaire il affirme que l’objectif du maire de cette commune est de faire passer par perte et profit  toutes les réalisations enregistrée entre autres «  la fermeture du stade municipal depuis 5 ans, la fermeture de la radio Jaapo FM depuis et celle du collège municipale depuis 2010 et mais également du centre social délabré ».

Sur le même registre il dénonce la non livraison du jardin public de l’unité 11, une gestion nébuleuse dans les ASC, mais aussi l’absence des réunions du conseil municipal depuis (8 mois) alors que selon lui la loi dit clairement qu’elle doit se faire au moins une fois  par trimestre.

 En réclamant un audit sans complaisance de la gestion  calamiteuse de l’administration municipale de la commune puis la révocation du maire, Moussa Sy, Alioune  Badara Diouf n’a pas manqué de brosser une prétendue arnaque des bourses municipales offertes par la mairie non cautionner par le budget mais financer grâce à des partenaires étrangers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here