Après la confirmation de son succès, Macky fait un clin d’œil à Wade – Va-t-on vers des retrouvailles entre les deux hommes ?

Après la confirmation de son succès électoral par le Conseil constitutionnel, le président Macky Sall s’est adressé aux Sénégalais, y compris l’ensemble de la classe politique. Le président réélu a appelé à l’unité autour du Sénégal et à la préservation des acquis démocratiques.

«Chaque voix qui s’est exprimée le 24 février, qu’elle soit de la majorité présidentielle ou de l’opposition, mérite d’être entendue et respectée, parce qu’elle porte le souffle de la liberté qui fait vivre la démocratie.Je salue tous les autres candidats à l’élection présidentielle», a-t-il notamment déclaré, démontrant ainsi sa volonté de confirmer que notre pays est une démocratie apaisée dont il faut conserver les valeurs et vertus cardinales. Ce respect accordé à ses adversaires d’une élection est aussi un appel au travail, à la persévérance car le Sénégal ne s’arrête pas au 24 février dernier et nos compatriotes aspirent à l’émergence.

Mais le plus instructif dans son discours constitue cette main tendue à ses deux prédécesseurs et, plus particulièrement au président Wade.

«Je tends la main à tous et à toutes pour engager un dialogue ouvert et constructif, dans l’intérêt supérieur de la Nation. Je ferai des propositions dans ce sens après ma prestation de serment le 2 avril 2019.Je convie à ce dialogue républicain toutes les forces vives de la Nation, sans exclusive ; dialogue auquel mes prédécesseurs, les présidents Abdou Diouf et Abdoulaye Wade pourraient apporter leur contribution» a-t-il ajouté.

Pour une fois le président Sall convie officiellement Abdoulaye Wade autour des questions qui intéressent le pays et c’est un appel fort.

Ce qui permet à certains observateurs de croire que la paix s’est installée entre les deux hommes et qu’il est même possible qu’ils étaient en contact depuis longtemps.

Quoi qu’il en soit les observateurs n’excluent pas que pour donner des gages de sincérités, Macky pourrait même rendre visite à Wade au Terrou-bi afin de mieux arrondir les angles, ce qui serait un grand moment de démocratie pour notre pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here