Baba Diaw ITOC réconcilie Idy et Talla Sylla

La ville de Thiès s’éclaire d’un jour nouveau avec cet événement inédit que personne ne voyait venir, et qui nourrissait de réelles appréhensions de la part des acteurs politiques de cette cité du rail. En effet Baba Diaw ITOC a réussi un coup de maître. Lors des funérailles de sa maman ce jour, il a réconcilié deux anciens compagnons devenus des ennemis jurés : Talla Sylla et Idrissa Seck.

Que de feuilletons burlesques entre l’actuel maire de Thiès, Talla Sylla  et l’ancien premier ministre Idrissa Seck. Alliés hier, et devenus  aujourd’hui des  adversaires invétérés pour ne pas dire des ennemis jurés, l’idylle entre ces deux hommes politiques s’est faite en dents de scie. Talla Sylla connu pour ses prises de position déroutantes à l’endroit de ses détracteurs, a pourtant trôné à la tête de la mairie de la cité du rail grâce à l’entregent de l’actuel Président du Conseil régional de cette ville. Mais son rapprochement impromptu avec le Président Macky a surtout participé à rendre exécrables ses relations avec le « concepteur » de la marche bleue. Entre   temps, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts entre ces deux figures emblématiques de la scène politique nationale. Et l’enjeu de la prochaine présidentielle a  contribué à exacerber leurs rivalités. Mais sous le coup du destin, l’inattendu s’est en effet produit. Lors des funérailles de sa maman, ce jeudi,  marquées par la présence du porte-parole des mourides, Serigne Bass Abdou Khadre, du représentant du chef de l’Etat Macky Sall, le ministre de l’intérieur, Aly Ngouye Ndiaye et d’éminentes personnalités et dignitaires du pays ; Baba Diaw ITOC a réussi à réconcilier Talla Sylla et Idrissa Seck. Désormais, les deux hommes ont consenti à fumer le calumet de paix par la grâce du PDG de ITOC devant tous ces plénipotentiaires venus lui présenter leurs condoléances. Pour l’heure, tous les regards se tournent sur la recomposition politique locale attendue après cette paix des braves.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here