Barthélémy à Rebeuss, maintenant sans immunité

 

Macky Sall parvenu au pouvoir, Barthélémy Dias poursuivi pour le meurtre du nervi Ndiaga Diouf sera extrait de prison pour battre campagne et devenir député. Ayant rempilé comme Maire de Sacré-Cœur Mermoz, l’homme est plus que jamais bouillant. Et si contre les nervis il avait dégainé et tiré, cette fois-ci c’est sa langue qui lui vaut de nouvelles démêlées avec Dame justice : défendant son mentor le député-maire de Dakar, Khalifa Sall, condamné pour cinq ans en première instance, Barth pourrait bien payer les accusations contre lui retenues : offense au chef de l’Etat, aux magistrats et incitation à des troubles publics, pour ne pas dire à la révolte. Et cette fois-ci il ne devra compter que sur lui-même. Khalifa a ainsi un compagnon, si les matons ne s’opposent pas à ce que les deux camarades se retrouvent dans la cour de Rebeuss.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here