Fouta : Radioscopie de la performance de Benno Bokk Yaakaar aux Législatives

La coalition Benno Bokk Yaakaar l’a remporté dans toutes les communes de la région de Matam. La mobilisation des responsables de l’Apr soutenus par l’implication du milliardaire Harouna Dia aura été décisif pour éviter la perte de bon nombre de localités ou la frustration avait fini d’isoler des nombreux leaders locaux.

Une belle victoire certes, mais qui cache mal la chute de l’électorat du camp présidentiel dans plusieurs collectivités ou l’opposition récolte ces meilleurs résultats depuis l’arrivée du président Macky Sall au pouvoir.

Au sortir des législatives, une nouvelle lecture s’impose. Dans le département de Kanel les populations ont manifestement démontré leur attachement au chef de l’état. Plus de 56% des inscrits sont allés voter massivement pour Benno Bokk Yaakar. A l’arrivée, elle vient en tête  avec 44 178 voix devant son suivant la coalition gagnante qui obtient 2684 voix. Le camp de Macky Sall fait une différence de plus 41 494 voix et réalise son  plus fort taux avec plus de 83,51%.

 

Le duo Daouda Dia-Harouna Dia en roue libre

Un résultat dont ne s’attendait pas bon nombre d’observateurs qui suivaient du fait des querelles intestines qui minaient l’APR dans ce département dominé par Macky Sall depuis 2009. Selon Daouda Dia la tête de la liste departementale;  » cette victoire n’est que le reflet de la respiration des populations. Kanel est un bastion ou nous avons travaillé depuis des années. Non seulement le président Sall a fait d’énormes réalisations pour le développement de la zone, mais il faut surtout relever que les bases nous sont restées fidèles. Pendant cette campagne je suis resté 8 jours sans fermer les yeux par ce que tout simplement toutes les localités voulaient accueillir ma caravane. Donc, j’avais déjà les prémices d’une belle victoire ».

Dans ce département, l’implication de Harouna Dia qui a quitté le Burkina Faso aura été décisif. Avec la rébellion des maires qui avaient fini de mettre en place leur tendance pour s’arroger des nominations et d’autre avantages, les véritables porteurs de voix et autres barons de l’Apr s’étaient retrouvés carrément sur la touche.

Revenu au pays pour apporter son soutien au camp présidentiel, le milliardaire fils de Wendou Bosséabé a arrosé tout ce beau monde pour remobiliser toutes les forces vives du département de Kanel. La ou les moyens de la coalition étaient remis entre les mains des maires, Harouna Dia a tout simplement dégagé les mêmes montants pour atténuer la frustration des premiers compagnons de Macky Sall.

De l’argent, des véhicules et même des petits projets d’intérêts villageois, tout a été financé par le milliardaire pour apaiser la colère et l’amertume des populations du damga qui finiront par sortir massivement voter en faveur de la coalition présidentielle. Le déploiement de cette  grosse artillerie coordonnée par le questeur de l’assemblée nationale fournira les meilleurs résultats de Benno Bokk Yaakar à Orkadiéré commune dont le maire s’appelle bien Daouda dia avec plus de 89% des voix.

Benno rafle 95% des voix à Wendu Bosséabé
Mieux à Wendu Bosséabé leur village d’origine  la coalition présidentielle récolte plus de 95% des voix. A Sinthiou Bamambé  et a Ndendory, la remobilisation des 2 camps facilite la victoire éclatante de Benno. Face à l’enjeu principal, les uns et autres ont du se concentrer autour de l’essentiel. Le résultat favorise largement Macky Sall. Le ministre Mamadou Talla et les maires Amel Talla et Bassirou Doro Ly, d’un coté et Hawa Dia et son groupe de l’autre Benno s’en est bien tiré enfin.

L’électorat de l’Apr en baisse à Kanel

Le seul point noir de cette élection, demeure l’abstention des électeurs de la vile de Kanel ou seulement 45% ont voté. A Kanel ville ou l’électorat de l’Apr a sensiblement diminué. D’où la réaction des Apéristes qui fustigent le comportement de certains responsable accusés de n’avoir pas bien mouillé le maillot.

Dans cette ville, il a même fallu la participation des frères Mamadou Oumar et Amadou Bocoum, du député sortant Mamadou Sadio Diallo et de Hamady Dieng directeur de campagne de Daouda Dia pour soutenir le programme de la coalition portée par la candidate Néné Mariame Kane.

Dans le département de Matam, Benno gagne partout, mais perd de nombreux points surtout dans la zone du Diéri de la commune de Nabadji Civol. Elle gagne Nguidjilogne la commune, mais Sada Ndiaye de Wattou arrive loin derrière avec plus d’un millier de voix.

Dans la ville de Matam Mamadou Mory Diaw, la tête de liste, est lui, aussi sorti haut la main. Si bien que dans certains bureaux de vote, il a été remarqué une percée de l’opposition notamment des listes Osez l’avenir et celle de Wattu Sénégal. C’est le même constat à Ourossogui ou les listes de Mankoo et de Wattu ont engrangé de nombreuse voix.

Dans la grande commune de Nabdji Civol le camp présidentiel gagne avec plus de 75%. Mais, ici la percée de l’opposition est plus que manifeste. Les listes de Maitre Wade, de Aïssata Tall Sall, de Abdoul Mbaye, Bountou Bi, Yessal de Fada et le Pur ont réussi à faire leur entrée dans une zone ou pourtant le maire Abdoulaye Sally Sall a réussi l’unité des Aperistes qui ont tous battu campagne ensemble

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here