Futur gouvernement : Que la montagne n’accouche pas d’une souris !

Le nouvel attelage gouvernemental  tant attendu plonge tous les Sénégalais dans l’expectative totale. Partout dans le pays, les supputations vont bon train  sur la nature du prochain gouvernement dont beaucoup de Sénégalais attendent qu’il soit  de rupture  avec des hommes de poigne susceptibles de parachever l’œuvre grandiose que s’est fixé  le Chef de l’Etat pour sa dernière mandature. Mais le grand hic est que ce changement de paradigme ne soit la montagne qui accouche d’une souris.

S’il est avéré que la politique est l’art de la technique qui fait travailler toutes les autres  sciences, selon un penseur ; il reste évident que sans l’échelle politique, aucun pouvoir ne pourrait se prévaloir d’exister. Le président Macky a signé la seconde alternance démocratique dans notre pays en 2012.Et c’est grâce à la puissante locomotive politique de Benno Bokk Yaakaar qu’il est parvenu  à  décrocher un second mandat de cinq ans. Du coup, aucune autre pression électorale ne l’empêcherait  de gouverner à sa guise avec comme priorité la quête de résultats probants. C’est la raison pour la quelle, nombre de Sénégalais qui attendent avec impatience le nouvel attelage gouvernement, ne cessent de s’interroger sur  le choix des hommes qui devront le composer. Car, le Chef de l’Etat a l’obligation de sortir par la grande porte en léguant à la postérité un Sénégal émergent qui soit placé sur les rampes d’un véritable décollage  politico-économique et social. Pour ce faire, il est attendu du prochain gouvernement  qu’il ne soit pas calé sur la base de calculs politiciens sans lendemain, mais plutôt sur des  paradigmes de développement aptes à faire rayonner le pays de la teranga. A l’évidence, tout le monde se fait une idée du prochain gouvernement mais chassez le naturel  il revient au galop. Les Sénégalais redoutent que la montagne n’accouche d’une souris. Autrement dit, que l’espoir d’un gouvernement de rupture tant rêvé  ne  fasse place à un gouvernement de politiciens véreux qui ne seront mû que par la guerre d’héritage   déjà enclenchée. Le comble !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here