Malick Diallo : « L’état doit faciliter l’accès aux financement aux P.M.E»

L’entrepreneuriat  juvénile très en vogue au Sénégal englobe plusieurs aspects. Présent sur le marché de la volaille depuis 6 bon mois, Malick Diallo promoteur du label « sama poulet » sise à la médina à cœur ouvert nous à gratifier de son parcours mais également de son analyse sur la situation actuelle de l’entrepreneuriat des jeunes, la situation du marché de la volaille et de l’élevage mais également de son aspiration à vouloir à tout prix monopoliser le marcher du poulet lié a de nombreuses difficultés auxquelles ils sont souvent confrontées par rapport à ce secteur.

Âgé de 25ans  Malick Diallo en compagnie de son associé Allassane Diop, tout le deux détenteur de leur licence dans deux domaines différents, les jeunes entrepreneurs installés à la médina, s’active dans le secteur de l’élevage, plus exactement dans le marché de la volaille par manque d’emploi dans leur domaine de formation. Avec 9 employés sous sa tutelle, la toute nouvelle entreprise dans un objectif déterminer, de monopoliser le marché de la volaille plus particulièrement du poulet de chair d’ici en fixant le prix du poulet à 2000 FCFA quelque soit le poids. malgré une si grande ambition, ce souhait reste quasi impossible en étant avexc de nombreuses difficultés liées à la mauvaise qualité des poussins, à l’aliment destinés à ces derniers mais, aux problèmes liés à la chaleur exigeant ainsi l’utilisation de ventilateurs afin d’éviter la perte en vie des poussins, favorisant une la l’augmentation du prix habituelle de la facture de l’électricité.

Cependant dans son interview le jeune Malick Diallo affirme que le problème majeur de entrepreneuriat  des jeunes est lié à l’accès aux financements aux P.M.E qui sont dans la plus part des cas très restreint en termes de budget et d’ouverture.

Responsable des jeune de Beuss Dou Niak à la médina cet entrepreneur conseil a tout les jeunes de croire en soi de se battre  tout en espérant de meilleur pour son tout nouveau joyau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here