Mansour Sy : «Nous dépasserons l’objectif des 500.000 emplois»

Le Président Macky Sall, alors candidat, avait promis de générer 500.000 nouveaux emplois. Pour le ministre du Travail, au vu des statistiques actuelles du travail, générées par son département et qui font état de 336.554 contrats de travail scellés de 2012 à 2016, l’objectif des 500.000 emplois sera dépassé.

«Par rapport à l’engagement des 500.000 emplois, on peut noter qu’à ce jour, les emplois créés dans le secteur privé, dans le secteur public, dans le secteur maritime, déclarés dans les inspections, font 336.554 au 31 décembre 2016. Il reste 2017 et 2018. Je pense qu’on dépassera cet objectif», assure M. Mansour Sy, qui présidait l’atelier de partage du rapport 2016 des statistiques du travail.

«La situation de l’emploi a changé. De nouvelles perspectives sont offertes à la jeunesse», estime le ministre du travail. Il annonce que dans quelques jours, le ministère de la Jeunesse rendra public un rapport sur le nombre de jeunes qui ont été encadrés, le nombre de jeunes financés, le nombre d’emplois créés dans le secteur de l’agriculture. Ce qui donnera une vue d’ensemble sur le nombre global d’emplois créés. «Je pense que nous sommes très en avance par rapport à l’engagement du chef de l’Etat pour la création de 500.000 emplois. Ces statistiques étant des statistiques arrêtées au 31 décembre 2016», assure-t-il.

Quant à la fiabilité de ces statistiques, le ministre assure : «il est facile de dire le nombre d’emplois que le gouvernement a créé, mais quand on a en face le nombre de contrats enregistrés, je pense qu’il faut savoir là qu’on a un outil important qui est publié dans tous les documents du bureau international du travail. Un outil pour les employeurs, un outil pour les employeurs, un outil pour les gouvernants, un outil pour les sénégalais qui s’intéressent à la publication des indicateurs dans le secteur du travail. Les emplois qui sont déclarés sont des emplois qui sont prévus par le code du travail», assure Mansour Sy.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here