Sortie sur la tension financière: Amadou Bâ fâche le Palais

Amadou Bâ n’a qu’à davantage surveiller ses arrières. Sa sortie sur la dette intérieure et les moins values fiscales n’ont pas plu au plus haut niveau. Selon le journal « Les echos », sa sortie a été jugée maladroite et malheureuse «en haut». 

Le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, qui croyait bien faire, a cristallisé un peu plus le mécontentement de certains de ses collègues et même à un niveau beaucoup plus élevé. Surtout quand il dégage ses responsabilités, alors qu’en tant que ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, il lui appartenait de trouver des solutions au lieu de dire en substance : «si on en est à cette situation, c’est à cause de la politique sociale du président de la République». Et certains faucons qui ne veulent pas le voir, même en peinture, de lui demander : «que fait-il pour trouver d’autres ressources ? Qu’est-ce qui l’empêche de trouver d’autres moyens de financement au lieu de se focaliser juste sur les recettes perdues».

En tout cas, ils sont nombreux à lui en vouloir à mort. «C’est comme s’il tendait la main à l’opposition en lui tendant un os», accusent nos interlocuteurs très haut placés. Qui poursuivent : «si son objectif était de jeter en pâture le président de la République en disant : ‘’ce n’est pas ma faute, c’est lui’’, il a bien réussi». D’ailleurs poursuivent nos interlocuteurs, il veut corriger sa communication, c’est pourquoi il reçoit beaucoup ces temps-ci. Il a même reçu à déjeuner chez lui, hier, des communicants et des journalistes pour cela».

Ces contempteurs de Amadou Bâ au sommet sont d’autant plus remontés contre l’argentier de l’Etat qu’il y a quelques mois, il était monté au créneau pour porter une réplique cinglante à Mamadou Lamine Loum. Amadou Bâ disait qu’il y avait quelque 700 milliards dans ses caisses. Si tant est que c’est vrai, où sont passés ces 700 milliards ? Amadou Bâ était même allée jusqu’à comparer ses «performances» à celles du Sénégal il y a 20 ans. Une période qui correspond au passage de Mamadou Lamine Loum du Budget à la Primature.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here