​En route vers le Macky – Le camp de Khalifa Sall se vide !

Cela a commencé avec Moussa Sy, maire des Parcelles Assainies qui a «vendu» sa victoire lors des élections législatives. Alors que la coalition à laquelle il appartenait, Taxawu Dakar avec Khalifa Sall comme tête de liste était largement victorieuse dans la capitale, il avait accepté de s’aligner derrière Amadou Ba qui a proclamé ses propres résultats à… 2 heures du matin. L’affaire des «ordres de mission» dont se souviennent encore tous les Dakarois.
Mais il n’y a pas que Moussa Sy. Avant lui il y a eu Jean Baptiste de Niari Tally, Alioune Ndoye du Plateau, Doudou Issa Niasse de Biscuiterie puis, plus récemment Banda Diop de la Patte d’Oie et peut-être d’autres qui vont suivre dont le prochain est sans aucun doute Bamba Fall de la Médina.
Ce dernier a tenté de cacher son jeu pendant plusieurs mois mais il s’est lâché finalement lorsque les partisans du maire de Dakar ont annoncé qu’ils souhaitaient que leur candidat, empêché de se présenter à la présidentielle fasse son choix parmi les quatre challengers de Macky Sall. Bamba Fall ne s’était pas prononcé en faveur de cette perspective, préférant annoncer que les choix de Khalifa n’engageaient que leur auteur. Plusieurs mois après le rappel à Dieu de sa brave maman, il avait reçu un «diakhal» royal de Macky Sall à l’occasion du «bëtël» des funérailles de sa chère pourtant décédée depuis longtemps. C’est seulement lorsque Macky a annoncé qu’il avait l’intention de venir lui présenter personnellement ses condoléances qu’il a organisé de secondes funérailles, ce qui ne s’est jamais vu au Sénégal.
Mais, comme il l’avait promis, Macky est donc en train de «réduire l’opposition à sa plus simple expression». Quel stratège ce Macky !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here