Acquisition de 2 Airbus pour Air Sénégal Sa: Philippe Bohn paie au prix fort

Alors que la compagnie n’est pas encore totalement opérationnelle, son directeur général l’endette déjà fortement pour acquérir des avions au prix fort, rejetant du même coup une option proposée par le FONSIS et le ministre des Finances qui aurait pu permettre de faire des économies. Mais, selon « Le quotidien » de ce mercredi qui fait la révélation, le DG, Philippe Bohn pense qu’aucune structure sénégalaise ne pouvait faire mieux que ce qu’il fait.

Alors qu’elle ne peut encore qu’assurer la desserte de Dakar à Ziguinchor, la compagnie aérienne Air Sénégal Sa a déjà les yeux plus gros que le ventre. Ayant acheté rubis sur ongle deux avions Atr tout neufs, elle veut rééditer l’opération et acquérir deux aéronefs Airbus A330-900 Neo. Coût de chaque appareil, 150 milliards de FCFA non dévalués! Soit pour les deux, 300 milliards de FCFA.

Et « Le Quotidien » de rappeler que la compagnie est à capitaux 100% nationaux, créée qu’elle a été par la volonté du Président Macky Sall, sur les fonds de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC). Rappelant qu’il n’y a pas beaucoup d’exemples de compagnies aériennes créées en Afrique qui se permettent d’acquérir 4 avions neufs pour commencer leurs opérations, le journal indique que la direction actuelle de Air Sénégal Sa n’a pas voulu faciliter les choses, nonobstant le coût exorbitant pour une compagnie dont l’opérationnalité n’est pas encore totale.

La même source souligne que divers journaux ont fait état de la volonté du directeur général français, Philippe Bohn, de confier ce marché d’acquisition d’avions à sa charge, en écartant le schéma que les pouvoirs publics avaient mis en place et qui, pour très longtemps, n’aurait pas pesé sur les finances de sa compagnie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here