Affaire des 94 milliards – Mouth Bane : « Sonko a politisé le dossier pour mettre la pression sur… »

La polémique enfle entre le leader de Pastef, Ousmane Sonko,  le Directeur général des Domaines et le camp présidentiel, à propos des 94 milliards FCfa. et également de la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire pour édifier les Sénégalais. Laquelle commission a été renvoyée d’ailleurs aux calendes grecques par Mamadou Mouth Bane, Le Dirpub de Dakar Times, invité lundi de Senego, demande à M. Sonko de fournir les preuves de ses allégations.

« La Commission d’enquête parlementaire n’aura pas lieu. Elle n’a pas de sens. Déjà, Ousmane Sonko a saisi l’Ofnac qui a ouvert une information judiciaire. L’Article 48 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale dit «qu’il ne peut être créé de commission d’enquête, lorsque les faits ont donné lieu à des poursuites judiciaires et aussi longtemps que ces poursuites sont en cours». Le même article ajoute que «si une commission a déjà été créée, sa mission prend fin dès l’ouverture d’une information judiciaire relative aux faits qui ont motivé sa création».

Alors qu’avec la plainte déposée par Ousmane Sonko à l’Ofnac, des personnes ont été entendues, notamment le responsable de Sofico, l’auteur de la plainte, ses associés et des membres des familles. A mon avis, pour édifier les Sénégalais, Ousmane Sonko devrait fournir les preuves de ses allégations. C’est tout de même facile de porter des accusations sans preuve. En tout cas, en tant que journaliste, je n’ose pas tenir de telles accusations contre une personne sans fournir les preuves. Nous avons mené des enquêtes sur cette affaire, mais il sera difficile pour Sonko d’étayer ses accusations.

De plus, en accusant Mamour Diallo, lors d’un meeting à Keur Massar, il avait caché certaines informations au public. La vérité, c’est que les cabinets d’Ousmane Sonko, Mercalex et Atlas, ont perdu devant Sofico, la société choisie par les familles. Sonko a politisé le dossier pour mettre la pression sur les gens. Malheureusement pour lui. Tôt ou tard, le procureur de la République instruira la plainte de Sonko pour éclairer l’opinion ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here