Babacar Ba : « La soif risque de noyer l’émergence »

« Satisfaire la demande en eau, un besoin aussi élémentaire, est un minimum pour un État qui se respecte. Et surtout quand on prône cette émergence que ce pouvoir crie sur tous les toits ». C’est là le sentiment de Babacar Ba, président de la formation politique « Alternatives Citoyennes » (Ac), qui s’exprime sur la pénurie d’eau notée depuis quelques mois à Dakar et ses banlieues.

« Cette pénurie d’eau affecte Dakar et sa banlieue depuis plusieurs jours, et cette situation de pénurie du liquide précieux est observée notamment dans plusieurs localités à l’intérieur du pays, affectant péniblement le quotidien des populations », note-t-il.

« Nous exhortons le gouvernement du Sénégal et particulièrement le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement à faire toutes les diligences nécessaires pour trouver une issue favorable à cette crise afin d’assurer un accès satisfaisant de nos populations à l’eau potable », soutient-il.

Pour Babacar Ba, « c’est cela le début de toute émergence si l’on souhaite dépasser le stade des slogans et faire véritablement du concret. À défaut, avertit le chef de file de « Alternatives Citoyennes », la soif risque de noyer l’émergence ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here