Colonel Abdourahmane Kébé écrit : «Debout pour toujours…»

Emmuré dans un silence assourdissant depuis l’éclatement de l’affaire de mœurs révélé par L’Observateur Abdourahmane Kébé est sorti de son mutisme en prenant la plume pour écrire selon les Echos. ««Debout pour toujours inch’ Allah. Merci à la famille et aux amis». Dans un texte paru dernièrement dans L’Observateur retraçait l’histoire. Pour Le journal de Futurs Médias, les faits  remontent en 1995 lors de la manœuvre Ndiambour V11 à Tambacounda. Selon L’Observateur, le colonel Kébé sera traduit en conseil de discipline suite à une plainte d’un soldat pour harcèlement.

La scène a eu comme cadre l’hôtel Niji de Tamba. Le colonel Kébé sera sanctionné pour 45 jours d’arrêt de rigueur par le Cemga à l’époque. Ce n’est pas tout. En 1996, un rapport évoquait les « avatars » de Kébé et en 1997, il sera ajourné pour le grade de commandant alors qu’il totalisait, au 31 décembre 1996, 8 ans de grade de capitaine.

Malgré ces sanctions, une autre affaire le met cause. Capitaine d’infanterie à l’époque, il a été même enfoncé par son épouse lors d’une audience au tribunal militaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here