Décision Conseil constitutionnel: Moussa Tine sermonne les sept (7) « sages »…

La liste définitive des candidats retenus pour la présidentielle de 2019 sera publiée ce dimanche, à 23 heures, par le Conseil constitutionnel. Jusque là, les candidatures de Khalifa Sall et Karim Wade ont été rejetées. Ces derniers ont déposé un recours espérant la validation de leurs candidatures. A cet effet, la Coalition « Mankoo Taxawu Senegaal » considère que la candidature du maire de Dakar est une évidence juridique. Ils en appellent à la responsabilité des sept (7) sages qui devront prendre leur responsabilité face à l’histoire.

« Aucune loi ne peut expliquer l’invalidation de la candidature de Khalifa Ababacar Sall…« , laisse entendre Moussa Tine dans les ondes de la radio Sud-fm. Selon le président de l’Alliance « Penthio », « la candidature de Khalifa Sall est une évidence juridique (…) Personne, ici au Sénégal ne peut sortir un seul argument de droit qui montrerait que Khalifa Sall n’a pas le droit de se présenter à la candidature à l’élection présidentielle de 2019… »

Pour lui, la candidature de Khalifa Sall est évidente. Raison pour laquelle il demande, « solennellement au Conseil constitutionnel que si ils n’ont d’autres choix d’invalider la candidature de Khalifa Sall, si on n’a pas laissé aux membres du Conseil constitutionnel un autre choix que celui de prononcer le rejet de la candidature de Khalifa Sall, je leur demande, au moins une seule chose, c’est de savoir que le Sénégal ne s’arrête pas à Khalifa Ababacar Sall et qu’il y a un jour après l’élection présidentielle du 24 février 2019 (…) Je leur demande au moins de changer la motivation qu’ils ont avancé pour invalider la candidature de Khalifa Sall…«

 

Senego

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here