Lamine Diack mouille son fils »: L’avocat de Massata Diack dément le magazine L’Équipe L’avocat de Pape Massata Diack a réagi à l’article paru dans « L’Équipe », le quotidien sportif français, dans son édition du 8 octobre 2019, selon lequel Lamine Diack, entendu en juin dernier par le juge Van Ruymbeke, aurait lâché son fils.

« C’est absolument faux. Ces propos sont inexacts. Marc Ventouillac, auteur de l’article, en plus d’être rédacteur en chef deL’Équipe, est président de la commission presse de l’Iaaf. Dès lors, il est manifeste qu’il y a un conflit d’intérêts, car en sa qualité de membre de l’Iaaf, il est indirectement partie prenante dans cette affaire judiciaire« , a martelé Me Moussa Sarr dans l’émission Sen Jotaay de la Sen Tv.

La robe noire, dont les propos ont été rapportés par Vox Populi et Tribune, d’ajouter : « Ventouillac n’a jamais rencontré Lamine Diack, encore moins Pape Massata. Cet article relève de l’intox médiatique aux fins de manipuler l’opinion publique dans l’unique objectif de salir l’honneur et la considération de Diack-fils. En 2004, Massata Diack n’était pas encore consultant marketing de l’Iaaf. Ce n’est que le 1er septembre 2007 qu’il l’est devenu« .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here