Etablissements privés : 19 milliards d’impayés, 50 000 étudiants menacés de renvoi

Menacés de renvoi, les étudiants des instituts privés n’excluent rien. « Au-delà d’une marche, aujourd’hui, nous prévoyons d’adopter toutes les stratégies qui nous permettront de résoudre notre problème ». La révélation est faite par Zakaria Niass, porte-parole des étudiants orientés dans les universités privées, interrogé par Radio Sénégal.

La coordination qui regroupe les étudiants concernés, a convoqué une Assemblée générale ce lundi après-midi. Un rassemblement lors duquel ils vont peaufiner leur stratégie.

Ces étudiants réagissent après la menace faite par la fédération des établissements privés d’enseignement supérieur de renvoyer les 50.000 étudiants orientés dans ces structures. Et, l’Etat a dix jours pour payer les 19 milliards qu’il lui doit, selon Souleymane Kane, le chargé de la communication de ladite fédération.

« Depuis 2016, il y a une accumulation de dettes, fulmine ce dernier sur Radio Sénégal. Le contrat qui nous lie à l’Etat stipule que lorsque l’étudiant est orienté, l’Etat paie les 50% dès l’inscription. Ensuite, les 25% après le premier semestre. Les 25% qui restent après le dépôt du rapport qui concerne l’année. Et, on reprend le même circuit. Il est arrivé une fois que l’Etat n’a pas versé un franc pendant toute une année scolaire. Ce qui s’ajoute à la dette des années précédentes parce que nous étions entre le marteau et l’enclume des bailleurs, des banquiers et mêmes des partenaires avec qui nous travaillons. On avait d’énormes problèmes pour payer les enseignants ».

La fédération interpelle le ministre de l’Enseignement supérieur, Mary Teuw Niane.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here