Hadjibou Soumaré, devenir 5ème « Cheikh » du Sénégal ne lui sera pas aisé

Le chiffre 5 lui avait souri par deux fois : 5ème Premier ministre de l’ancien Président Wade et 5ème Président de la Commission de l’Union économique monétaire ouest africain. Et puisque l’adage retient que généralement « jamais deux sans trois », Hadjibou Soumaré ambitionne de relever le 4ème Président du Sénégal, Macky Sall, qu’il avait remplacé à la Primature en 2007.
Mais devenir 5ème « Cheikh » du Sénégal ne sera pas une consécration évidente pour Hadjibou Soumaré.
Parce que d’abord, ce technocrate est loin d’avoir une dimension nationale. Or, avec la loi sur le parrainage il lui faudra pour être reconnu candidat disposer de 0,8% de signatures des Sénégalais dûment inscrits sur le fichier électoral. Et la précaution qui veut que dans cette veine il faudra avoir au moins 10 000 parrains dans les 7 des 14 régions du Sénégal sera pour Cheikh Hadjibou une épreuve de taille.
S’il la franchit, il sera confronté d’abord aux candidats déclarés contre Macky Sall pour tenter de sortir du lot. Et puisque tous l’ont devancé dans la scène politique, ce combat « primaire » sera très âpre. Et si par miracle il le gagne et qu’il y ait un 2ème tour, Cheikh Hadjibou Soumaré devra trouver le discours qu’il faut pour rallier à sa cause l’oppositioN. Ce qui suppose une expertise en communication, une capacité de négociations et des offres alléchantes. Du pain donc sur la planche de l’inspecteur du Trésor Hadjibou Soumaré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here