Issa Sall : «Avec Pur100, c’est fini le chômage !»

(Dakar) Le meeting du Parti de l’Unité et du rassemblement à l’entrée de Thiès a refusé du monde. Les jeunes étudiants Thièssois, militants et sympathisants, étaient de la partie. Le candidat Issa Sall a fait son discours pour mieux sensibiliser les populations.

«Dans ma tendre jeunesse, je pensais que Thiès est Saint-Louis, je ne savais pas de qu’il y avait des voitures qui quittaient Thiès pour Saint-Louis parce que je ne connaissais que le train. Je vais refaire les rails qui passeront à Dakar, Thiès, Saint-Louis, Guinguineo et Matam, Tambacounda, Kidira, Mali, Kédougou, Casamance. Je vais construire des hôpitaux dans chaque département, c’est-à-dire dans les 45 départements. Parce qu’à Guinguinéo, ils ont un seule poste de santé et c’est inadmissible. Une fois élu, je vais remédier à cela. On ne peut pas développer un pays sans l’éducation. L’université de Thiès ne marche pas parce qu’ils signent des contrats par copinage donc, s’il y a des failles, ils ferment les yeux sur ça pour ne pas frustrer», dit-il.

Il n’a pas manqué d’égratigner Macky Sall. «A quelques mois des élections, le candidat Macky Sall ne faisait qu’inaugurer ses projets inachevés pour impressionner les populations. C’est le cas du Ter, de l’université du Sine-Saloum… Le Sénégal n’a pas de bonne routes. A Matam, Tamba, Kidira, il n’y a que de la latérite. Je mettrais des routes dans chaque commune qui vont relier directement sur la route nationale. Des lycées dans chaque commune, de la 6e à la terminale. Et je ferai une nouvelle réforme qui va permettre au Sénégal de décoller. Je vais supprimer le concours baccalauréat général, il n’y aura pas de Baccalauréat L ou S. Si ça ne dépend que des blancs, le Sénégal ne va pas se développer. On apprend pour acquérir le savoir. Donc, le travail est diamétralement opposé avec le savoir. Le mieux, c’est d’acquérir le savoir ensuite travailler. C’est au Sénégal que tu vois des docteurs qui chôment, alors qu’on a des problèmes de personnel dans les hôpitaux. Je vous rassure qu’avec Pur100, c’est fini le chômage. Je vais créer des emplois pour les jeunes et les former. J’ai aussi un programme pour la santé. Je vous demande, vous populations de Thiès, de faire en sorte que je gagne les élections à Thiès au soir du 24 février prochain», dit-il.

 

Igfm

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here