Issakha Diop: “Ousmane Sonko est un phénomène Facebook. Mais sur le terrain, il…”

Issakha Diop, maire de Pikine et membre du Fond de développement  du service universitaire des télécommunications a  donné son point de vue sur l’actualité brûlante qui secoue le landerneau politique national. Sur  Ousmane Sonko qu’il considère comme un apprenti politicien violent, il indique qu’il seulement un phénomène Facebook.

Issa Diop maire de  Pikine n’a pas porté de gants pour caractériser Ousmane Sonko .Il a indiqué sur les colonnes de nos confrères de Senego que Sonko est un  apprenti politicien violent qui se distingue par son insolence, par son arrogance, par sa prétention que rien ne justifie. Mais pour lui, Sonko  est simplement un phénomène Facebook qui, sur le terrain, n’est pas du tout présent .Et d’ajouter qu’il le conseille d’aller à l’école de la gestion des affaires publiques. « Il doit savoir qu’il n’a occupé aucune responsabilité dans ce pays. Il n’a jamais dirigé la plus petite collectivité locale dans ce pays. Aucun poste de responsabilité dans un ministère, ni dans une direction générale. Une personne comme ça, s’il veut dire aux sénégalais qu’il veut diriger ce pays, moi j’en ris plutôt.  Une personne sortie de nulle part et qui veut nous faire croire qu’il est le Messie, je pense que Sonko est un phénomène qui essaye d’exister à travers les médias. Mais il comprendra que les sénégalais sont des gens vraiment avertis et que personne ne peut les tromper. Il y avait des candidats du genre Sonko. Certains d’entre eux se sont retrouvés en prison, d’autres on ne les voit plus. Parce que ce sont des gens qui viennent dire que personne n’est compétent, personne ne peut diriger à part eux alors qu’ils n’ont rien prouvé », précise-t-il.

2 Commentaires

  1. Mais toi là d’oû sors tu,??Tu dors tu ne sais même pas ce qui se passe dans ce pays et pire il parait que tu es maire je ne sais d’ou,,,alors que tu ignores les réalités du sénégal,,,ensuite de quelle école tu conseilles à sonko???
    Vas ailleurs waye

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here