L’APR en ébullition : Ce trio brûle le «Macky»

Oui ! L’heure est grave au parti présidentiel. Des déballages et autres règlements de comptes vont à coup sûr, brûler le «Macky ». Car, le sapeur qui doit éteindre le feu, s’est muré dans un silence incroyable. Et si rien n’est fait d’ici peu, le volcan «marron», en pleine ébullition risque d’atteindre la maison marron beige.

Publicité

Hier, c’était entre Farba Ngom et Moustapha Cissé Lô, puis entre Djibril War et Moustapha Diakhaté, hier à l’hémicycle, c’est Moustapha Cissé Lô et Djibril Warr, tous, responsables de l’Apr, proches collaborateurs du chef de l’Etat, Macky Sall qui ont failli en venir aux mains.

A l’origine, un supposé «détournement»

Le député Djibril War accuse l’ancien président du groupe parlementaire de la majorité Moustapha Diakhaté d’avoir détourné 600 millions de FCFA à l’assemblée nationale. Ainsi, Moustapha Cissé Lô a profité de son temps de parole lors du vote de budget 2020 du ministère de la Justice, hier vendredi, 29 novembre 2019 pour lui répondre.

«En tant que vice-président, je n’ai jamais été au courant de ce supposé détournement. Le président de l’Assemblée nationale Moustapha Niass ne m’a pas saisi sur cette affaire. Donc, on doit ouvrir une enquête pour la manifestation de la vérité, car on ne peut pas accuser gratuitement un père de famille», a-t-il déclaré.

Et Cissé Lô de préciser : «si Moustapha Diakhaté a détourné 600 millions, Abdourahime Agne, Aymérou Gning, Modou Diagne Fada et les présidents des commissions ont aussi détourné. Donc, on doit arrêter ce débat».

Le fils de Cissé Lô dans la danse

Apportant la réplique, Djibril War a laissé entendre devant le ministre de la Justice, Me Malick Sall : «je ne parle plus du voleur national, il y a un voleur international en la personne de Moustapha Cissé Lô. J’annonce que son dossier va être présenté prochainement à la commission des règlements. Les fausses factures, les chantages aux ministres, ne prospèrent plus. On se connaît bien tous les deux».

S’en suivent des échanges propos aigres-doux entre les deux hommes qui se sont donnés en spectacle. Le pire a été évité de justesse car les autres députés ont joué les sapeurs-pompiers.

A la sortie de l’hémicycle, le fils de Cissé Lô menace de bastonner Me War qui a insulté son père.

A ce rythme, si le patron de l’Apr, Macky Sall qui a toujours laissé faire, n’intervient pas, c’est son parti qui va inéluctablement voler en éclat. Car, ces genres de guéguerres politiques et autres règlements de comptes n’ont pas survécu à beaucoup de formations politiques d’ici et d’ailleurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here