Le journaliste Adama Gaye à Sidy Lamine Niasse: »Qu’ai-je pu dire pour mériter vos foudres? »

Le journaliste Adama Gaye pour avoir été accusé de diffamation et servi d’une plainte par Sidy Lamine Niasse, s’est dit très surpris de cette attitude. De par sa plume, il a laissé comprendre que son intention n’était pas d’offenser le Pdg de Walfadji. Et que s’il s’est senti blessé, il tient à lui présenter ses excuses.

 « Pourquoi, Sidy, Pourquoi? Pourquoi une plainte? Je m’empresse de vous dire le pourquoi de ma curiosité, de mon choc, de mon incompréhension. Car qu’ai-je pu dire pour mériter vos foudres? Sans doute vous ai-je sans l’avoir cherché, ni voulu, fait mal ? Si c’est le cas: je vous présente, nombreusement, mes excuses, comme aiment à dire nos cousins Baoules… » affirme le journaliste Adama Gueye.

Nonobstant qu’il ait reçu l’information d’une source proche que Sidy Lamine Niasse avait été reçu au palais, M. Gaye explique que son intention n’était nullement de porter un discrédit sur sa personne. « Non, Sidy, je ne souhaite pas aller devant la justice pour vous y voir relever quelque honneur sali. Telle n’était pas ma démarche. Ni le but de ce que je crois être à l’origine de votre ire: oui, j’ai écrit que Sidy (qui a joué un rôle dans l’avènement d’une presse plurielle -ce qui était un hommage) serait, semble t’il, reçu au Palais de la République par Macky » rappelle-t-il de ses propos.

Et d’en venir en indiquant que de ses propos, il y a une « précaution rédactionnelle mise en place, malgré une information qui m’est parvenue d’une source informée depuis l’entourage immédiat de celui qui devait vous recevoir, je n’en avais, au surplus, tiré aucune conclusion dans le sens de vous présenter sous une mauvaise…nuit, ni de vous faire mal. Je ne voulais surtout pas le faire pour me mêler de l’ouragan déclenché autour des propos, jugés, par certains, de blasphématoires, imputés à Idrissa Seck, qui, en d’autres temps, sinon toujours, à pu être notre ami commun » regrette-t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here