« L’Etat Doit Parler Avec Le Mfdc »

Le Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (Mfdc) dénonce l’attaque survenue à Badiouré. Son secrétaire général, Abdou Elinkine Diatta, s’indigne des lenteurs notées dans le processus de paix dans ce dossier casamançais. « Quand on parle des attaques, fulmine-t-il, contacté par Iradio (90.3), on ne sait pas qui fait quoi parce que là maintenant chacun fait ce qu’il veut. »
Selon lui, « quand on suit la déclaration de Salif Sadio, qui a dit vouloir négocier avec des ’’gens crédibles, en qui il a confiance’’, cela veut dire que Sant’Egidio (Saint Egide en français) était simplement une arnaque. On se demande qui a négocié quoi à Sant’Egidio au point que maintenant Salif fasse appelle encore au président Macky Sall. »
« C’est une contradiction, dénonce Abdou Elinkine Diatta. Le Sénégal a toujours fait du surplace. Salif comprendra qu’ils ont traîné leurs pieds. Une manière d’éviter de parler du problème casamançais parce que l’Etat, pour être sérieux, doit parler avec le Mfdc. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here