Pénurie d’eau au Sénégal, Fadel Barro arrose le PSE de Macky Sall

Le Sénégal fait face depuis quelques mois à une pénurie d’eau sans précédent depuis 2012.
Fadel Barro, lors du lancement de l’université populaire de l’engagement du citoyen (Upec), ce vendredi 20 juillet, s’est prononcé sur la situation.

Fadel Barro a profité de l’occasion pour tirer à boulets rouges sur le Plan Sénégal Emergent (Pse), initié par le Président Macky Sall.
D’après lui, le Pse se traduit par un « Pays Sans Eau », allusion faite au manque d’eau auquel sont confrontées les populations depuis quelques mois.
« Vraiment, je me sens assaillant quand je vois nos mères, nos sœurs veiller toute la nuit pour voir couler une goutte d’eau dans les robinets. Je me dis c’est désolant. Et l’Eat du Sénégal ne fait rien pour rétablir la situation », commente-t-il, information rapportée par Pressafrik.

Et le « y’en a marriste » d’ajouter « je pense que ce Plan Sénégal Emergent n’est rien d’autre qu’un Pays Sans Eau. Et à cela s’ajoute la Senelec qui menace de couper l’électricité. Vraiment je pense qu’un Etat doit avoir de la compassion pour son pays. Et que l’eau est au-dessus de toutes les priorités », souligne-t-il devant les journalistes.

Concernant les affaires Khalifa Sall et Karim Wade, Fadel Barro estime que l’Etat ne doit pas chercher à écarter les « personnes susceptibles » d’être candidats à l’élection présidentielle.
En parlant d’élection, le « y’en a marriste », tout sourire, n’exclut pas une candidature de son mouvement pour la présidentielle de 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here