Affaire Petro-Tim : « Des témoins peuvent être poursuivis en justice » (Avocat)

Me Moussa Sarr se veut clair : toutes les personnes entendues à titre de témoin dans l’affaire du « scandale à 10 milliards de dollars » impliquant Aliou Sall, pourraient faire l’objet de poursuites judiciaires, si toutefois elles auront fait un faux témoignage.
Invité de l’émission Jury du dimanche sur I-Radio, l’avocat a rappelé que le procureur de la République « qui est en train, par ce procédé, de collecter le maximum d’informations, après avoir entendu les personnes qu’il pense être en mesure d’apporter des éclairages sur un point ou des points, va analyser la situation et éventuellement faire retourner le dossier pour demander qu’on ouvre une enquête sur un point ou des points précis contre une personne ou des personnes ou contre X. C’est l’intérêt d’un appel à témoins d’autant plus que personne n’est entendu comme suspect ni mise en cause ».

Me Moussa Sarr martèle : « Le témoin est celui qui a vu, qui a assisté, qui a une connaissance personnelle de l’affaire. Donc, si quelqu’un est entendu à titre de témoin, et qu’il s’aventure à charger quelqu’un sur la base d’éléments faux, il peut être poursuivi pénalement pour faux témoignage. (Aussi) si un témoin est entendu et qu’il essaie de décharger quelqu’un sur la base d’un faux témoignage, il peut être poursuivi pour le même délit. Sauf ceux qui sont entendus à titre de simple renseignement. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here