Arrestation de plusieurs manifestants à la place de l’obélisque

Lors de l’examen de la modification du Code pénal et du Code de procédure pénale, le dispositif des forces de l’ordre a anéanti les tentatives du M2D de manifester devant l’Assemblée nationale. Raison pour laquelle, ceux qui tenaient coute que coute à manifester contre la loi qualifiée de liberticide, se sont donné finalement rendez-vous à la place de la Nation pour dénoncer un recul démocratique et une menace sur les libertés. Après une brève déclaration à la presse, ne dizaine de manifestants ont été embarqués par la Police.

Le mouvement Y en a marre parle de l’arrestation de «premiers terroristes». Parmi les personnes arrêtées, on peut citer le coordonnateur de Y en a marre Aliou Sané, le rappeur Nit Doff, Kilifeu de Y en à marre, Simon Kouka de Y en à marre, Guy Maruis Sagna de Frapp France Dégage, Dr Babacar Diop des Fds, Bentaleb Sow de Frapp France Dégage, Gadio de Frapp / Doyna, Tiger de Y en a marre et Mbaxan de Y en à marre.

Il y a également Maimouna Bousso, Clédor Sène, Fadilou Keita de Pastef, Assane Diouf et plusieurs autres manifestants. Ils ont été conduits au Camp Abdou Diassé. Le M2D exige leur libération immédiate et dénonce, par ailleurs, les sévices corporels exercés sur Karim Xrum Xax et d’autres militants par les forces de l’ordre. Réaffirmant son opposition farouche à cette loi, le M2D exige son retrait inconditionnel et maintient son appel à la résistance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here