Benoît Sambou et compagnie sont « déboussolés » par le génie politique Ousmane Sonko (cadre Pastef)

« Le communiqué fade et frappé par une  carence d’arguments  démontre que ces gens sont déboussolés  par le génie  politique Ousmane SONKO. »Quand la politique est devenue un jeu de mot, tout est perdu  »nous dit Charles Nodier », a réagi M. Mboup, pour qui « ces gens peinent toujours à se réveiller de la débâcle sur la confrontation des idées et de la percée exponentielle du leader de PASTEF ».

Faisant un petit rappel, ce cadre de la coalition Jotna a souligné qu’à Ziguinchor, Macky Sall a enregistré son plus mauvais score à la présidentielle, avec « seulement » 38,72 % des voix malgré le ralliement du maire de la capitale régionale, Abdoulaye Baldé. Le leader de PASTEF, n’a  laissé aucune chance à ses concurrents, raflant 57,25 % des suffrages.

Selon lui, il faut alors comprendre que ce qui leur fait mal vient de là ! Ces politiciens  ont perdu la main de leur bastion politique. La rapidité avec laquelle Ousmane SONKO  a érodé  la légitimité de ces épaves politiques est tout simplement humiliante.

C’est lorsque, a-t-il poursuivi, Ousmane Sonko brille avec sa vision des VAP qu’on voit ces politiciens véreux et  parachutés qui n’ont rien fait pour traduire en acte la volonté des populations, montrer leurs limites  intellectuelles.

« Votre posture et votre démarche démontrent à suffisance que vous n’avez aucun argument sérieux à opposer au leader de PASTEF les patriotes et aucun respect envers les populations concernées. Vous cherchez à exister par des accusations farfelues, sans tête ni queue pour endiguer le phénomène Ousmane SONKO et les vagues de ralliement à l’idéologie du patriotisme », a-t-il conclu.

Dans un communiqué conjoint signé par plusieurs responsables de l’Alliance pour la République (Apr) de Casamance se sont attaqués à l’opposant Ousmane Sonko, originaire de la même localité située au sud du Sénégal.

Benoît Sambou, Président de la Commission nationale du Dialogue des Territoires (CNDT),  Innocence Ntap Ndiaye, Présidente du Haut Conseil du Dialogue social (HCDS), Abdoulaye Badji, Ministre, Abdoulaye Diop, Ministre,  Aminata Assome Diatta, Ministre, Aminata Angélique Manga, Ministre, entre autres ne semblent pas digérer la déclaration de Sonko selon laquelle « le Président Macky Sall et son gouvernement n’aiment pas la Casamance ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here