Benoit Sambou sur la présidence du CESE: «Macky ne saurait être aussi déloyal jusqu’à négocier avec Baldé sur le dos de Aminata Tall»

Abdoulaye Baldé à la tête du Conseil économique, social et environnemental ? Une information «totalement fausse», selon Benoit Sambou pour qui le maire de Ziguinchor est un personnage «flou».

Est-ce que vous pouvez confirmer que le prochain président du Conseil économique, social et environnemental sera Abdoulaye Baldé ?

(Rires) Cette information est totalement fausse. Il n’a jamais été question pour le président de la République de promettre quoi que ce soit à Abdoulaye Baldé.

Abdoulaye Baldé négocie-t-il avec le président de la République ?
Ecoutez, les relations entre Abdoulaye Baldé et le président de la République ne datent pas d’aujourd’hui. Le Président Sall parle avec tout le monde, même avec toute l’opposition. Les informations relayées dans la presse sur l’éventuelle promesse de faire de Abdoulaye Baldé, président du Cese, participent des manœuvres de leurs auteurs ou de ceux qui y ont intérêt. Je pense que cela permet à certains d’exister dans l’esprit de l’opinion, pour donner l’impression qu’ils sont très importants dans leur coalition. Vous savez, le parti de Modou Diagne Fada a pris langue avec le Président Macky Sall. Peut-être que d’autres coalitions souhaiteraient se donner de l’importance. Peut-être aussi que cette information tend à éviter la disparition du parti de Abdoulaye Baldé, dont la démarche ne fait plus l’unanimité au sein de son parti l’Ucs.

La position de Baldé…
Des grands responsables sont en train de le quitter, notamment à Ziguinchor. Et puis, personne ne comprend la position de Baldé et ses options politiques. Il maintient un flou total. On ne sait pas dans quel camp il se situe, entre l’opposition et le pouvoir. Sa position hybride rend incompréhensible sa démarche. Ce que je peux dire, c’est que le Président ne démarche pas Abdoulaye Baldé. D’ailleurs, les émoluments des institutions sont fixés par la loi. Donc, Macky ne peut pas négocier en fixant un salaire. Deuxièmement, Mme Aminata Tall est toujours la présidente du Conseil économique, social et environnemental, et tout le monde connait le respect que le Président voue à cette dame. Macky ne saurait être aussi déloyal jusqu’à négocier avec Baldé sur le dos de Aminata Tall.

 Vous êtes pour que Aminata Tall rempile à la tête du Cese ? 
Je ne suis pas dans l’esprit du président de la République. Mais, je sais qu’il y a des choses qu’il ne fera jamais parce que c’est un homme loyal. C’est un homme qui a du respect pour ses camarades de parti et ses partenaires politiques.

Vous semblez dire que ces informations sont véhiculées par Abdoulaye Baldé ?
Je ne le dis pas. Je parle de ceux qui ont sorti cette information et ceux qui pourraient en profiter. J’ai d’excellents rapports avec Abdoulaye Baldé. Je lui ai tendu la main en 2014 avant les élections locales, sur la vision du président de la République qui nécessite que tous les hommes politiques de la Casamance se donnent la main. Mais depuis 2012, nous l’avons battu à toutes les élections sauf aux Locales de 2014. Lors des élections du Haut conseil, on l’a soutenu contre une frange de son parti en dissidence. Le président de la République est en train de faire d’excellentes choses dans la région et Abdoulaye Baldé l’a reconnu. Il y a le désenclavement, la Rn6…
La logique voudrait qu’il accompagne le Président dans la réalisation de ses actions. Il sait qu’il ne peut pas battre le président de la République, ni sur le plan national ni sur le plan local. S’il accepte de venir avec le Président, c’est tant mieux et il n’y aura plus d’élections à Ziguinchor. S’il ne vient pas, il sera battu. Pour le reste, ce n’est pas à moi de dicter au Président les choix à faire pour les institutions. La présidence du Cese n’est pas d’actualité. C’est une de nos camarades de parti qui gère cette institution
Le Quotidien

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here