Cour suprême: Khalifa Sall abat sa dernière carte

La Cour suprême va une nouvelle fois examiner une requête de Khalifa Sall. L’ex-maire de Dakar, condamné à 5 ans de prison ferme dans l’affaire de la Caisse d’avance, a saisi le 4 juin la Haute Cour de justice pour contester sa radiation de la liste des députés.

Au mois de janvier 2019, quelques mois après la confirmation en appel de sa peine, le bureau de l’Assemblée nationale s’était réuni et s’était aussitôt prononcé en faveur de sa déchéance. Khalifa Sall avait été remplacé plus tard par Malick Guèye, son suivant immédiat sur la liste de « Tawaxu Sénégal ». Dans le document transmis aux juges de la Cour suprême, informe « L’Observateur », l’ex-maire de Dakar parle « d’excès de pouvoir » et qualifie sa radiation, d’une décision « administrative anormale ».

La date de l’audience pour examiner cette requête n’a pas encore été fixée, mais si la Cour venait à confirmer la décision, Khalifa Sall va certainement tenter un rabat d’arrêt.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here