Maïmouna Bousso Mbacké du FRN: “en menant, déjà, une campagne pour son parrainage, Macky Sall est le premier à violer la loi”

Le Front démocratique et social de résistance nationale (Frn) est, aujourd’hui plus que jamais, déterminé dans sa lutte contre la loi sur la parrainage et tous les désagréments que cela implique. En conférence de presse ce mardi après-midi, les membres de la plateforme qui regroupe tous les pôles de l’opposition ont déploré les modalités d’application du parrainage si la loi venait à être promulguée et entrée en vigueur. Selon eux, la mise en oeuvre de cette loi violera le principe du secret de vote qui est un droit sacro-saint. Et en ayant connaissance de qui vote pour qui, le pouvoir aura la possibilité de s’en servir pour corrompre et/ou menacer des citoyens. Ce qui, selon eux, va à l’encontre des fondements de la démocratie.

Interpellée sur la campagne que mène le régime de Macky Sall en vue du parrainage, Maïmouna Boussou Mbacké n’a pas mâché ses mots. Pour la responsable du Frn, le Président de la République est le premier à fausser les règles du jeux. “Le Président Macky viole déjà la loi. En s’adonnant à une campagne de parrainage alors que la loi n’est même pas encore promulguée est la preuve qu’il est le premier à braver la loi”, a-t-elle déploré.

Pour le Front démocratique et social de résistance nationale, ce qui s’est passé le 19 Avril dernier est loin d’être un échec si l’on considère que la manifestation n’était pas autorisée. De même, les membres du Frn estiment que les députés de l’opposition ont frappé fort, bien que minoritaire.

Actusen.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here