Manif contre le parrainage : L’opposition sous haute surveillance

Les autorités prennent très au sérieux les menaces de l’opposition d’assiéger l’Assemblée nationale le jour du vote de la loi sur le parrainage, jeudi prochain. Pour parer à toute éventualité, elles épieraient les moindres mouvements des contempteurs du projet de loi controversé.

C’est ainsi, informe Le Quotidien, que l’État a appris que Karim Wade aurait envoyé de l’argent aux différentes structures du Pds pour alimenter plusieurs foyers de tensions, le jour de l’examen du projet de loi.

Le journal renseigne que les forces de sécurité et les services de renseignement ont reçu des instructions fermes pour surveiller toutes les rencontres des structures du Pds et de suivre de près des opposants comme Abdoul Mbaye, Pape Diop et Thierno Alassane Sall.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here