Ndongo Samba Sylla, économiste : « On ne peut pas parler d’émergence tant que… »

L’économiste Ndongo Samba Sylla très critique contre le Franc Cfa dans l’émission « Objection » sur Sud fm de ce dimanche 27 mai.

 « Nous sommes dans une zone monétaire qui a des réserves qui sont placées dans un compte d’opérations à Paris, explique-t-il. Ces réserves sont très peu rémunérées. Cela veut dire que c’est nous qui payons pour qu’on garde cet argent. Le taux d’intérêt, c’est 0,75%. L’inflation, c’est 1% environ en zone Euro. Les intérêts réels sont négatifs. Et nous, nous laissons cet argent là-bas parce que cet argent, on ne peut pas le prendre mais on peut créer du crédit pour pouvoir financer l’économie. Le système bancaire est contraint. »
Donc, dénonce le chercheur de la Fondation Rosa Luxembourg, les Etats vont s’endetter à des taux prohibitifs, 6 %, 7 %. Et, dans des divises étrangères. Cela montre que ce n’est pas une monnaie souveraine, le Franc Cfa. A chaque fois, on retourne à cette question du financement et le financement est toujours lié à la monnaie néocoloniale. »

« Et ce système tant qu’il est là, s’indigne-t-il, il se fera au détriment du peuple malheureusement et aux Etats qui vont devoir s’endetter et à la prochaine crise c’est-à-dire lorsque les taux d’intérêts augmenteront et lorsque le cours du pétrole et un peu des matières premières ne sera plus intéressant, on revient à la case de départ. »

Dans une telle situation, conclut-il, on ne peut pas parler d’émergence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here