Parrainage : Les cadres de l’Afp en phase avec Moustapha Niasse

« La nécessité de rationaliser les candidatures, en plus d’être une demande citoyenne, face aux 47 listes enregistrées lors des législatives, est indéniable et plus que jamais vitale pour la santé de notre démocratie et du contrôle politique citoyen. »

Le bureau de l’Alliance nationale des cadres pour le progrès (ANCP) juge ainsi opportune le projet de loi portant sur le parrainage.

Sous la houlette de son coordonnateur national, Alioune Sarr, ministre du Commerce, l’ANCP qui s’est réunie ce lundi, a réitéré « sans équivoque son adhésion totale à la position de l’AFP, définie et rendue publique, le 5 avril 2018 à l’issue de la dernière réunion de son Secrétariat politique exécutif (SPE) présidé par le secrétaire général Moustapha Niasse ».

Au cours de cette rencontre, l’Afp a voté en faveur du parrainage. « Une élection présidentielle est un moment très fort dans la vie d’une nation, et elle ne  saurait être galvaudée par des candidatures fantaisistes ou par procuration, qui décrédibilisent la fonction présidentielle », avait défendu Moustapha Niasse devant ses camarades.

Émettant sur la même longueur d’onde que leur secrétaire général, les cadres de l’Afp, dans une note parvenue à Seneweb, renchérissent : « Une candidature à une élection présidentielle doit reposer sur des critères sérieux de représentativité au sein du peuple, de programmes élaborés avec méthode et profondeur, le tout reposant sur des idéaux qui intègrent, dans leurs conception et formulation, la morale et l’éthique. »

Alioune Sarr et Cie martèlent : « Quiconque sollicite les suffrages et la confiance des citoyens doit s’astreindre à ces exigences minimales. Une floraison de candidatures fantaisistes et sans consistance, ni réelle assise sociale, serait un frein au processus de modernisation des mécanismes qui règlent et régulent un pays, surtout s’il a des ambitions nobles d’aller vers le progrès et la promotion des valeurs, en dehors de toute approche dictée par le hasard de l’improvisation, ou sous l’influence de forces occultes. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here