Réveillon de Noël à Abidjan: 35 accidents, 3 incendies et 53 blessés enregistrés

La population ivoirienne comme toutes les autres populations du monde entier célèbre ce mardi 25 décembre 2018, la fête de Noël marquant la naissance de Jésus-Christ.

Le lundi, les Ivoiriens, notamment les chrétiens ont envahi les lieux de cultes, dans le cadre de la veille de Noël.

Ces festivités à Abidjan ont été également marquées par de nombreux incidents. Notamment, des accidents et incendies. Le bilan de la nuit de lundi 24 décembre à ce mardi matin (25 décembre 2018) livré par le Groupement des sapeurs-pompiers militaires (Gspm), à Adjamé-Indénié, fait état de 35 accidents de circulation ayant occasionné 53 blessés dont 7 personnes ont refusé de se faire évacuer. Aucun décès n’a été enregistré, selon le Gspm.

En ce qui concerne, l’intérieur du pays, 2 accidents de circulation ont été notés à N’Zianouan, 2 à Yamoussoukro, 4 à Bouaké et 3 à Korhogo. Aucun décès n’a été aussi enregistré par les secours.

Quant aux incendies, les sapeurs-pompiers militaires ont été alertés, dans la nuit du lundi à ce mardi matin, pour 3 cas: 2 incendies dans des domiciles dans la commune de Yopougon et un autre incendie à Cocody.

A Abobo, un homme ayant agressé une femme, a été pris à partie par la population. Il s’en est sorti avec de graves blessures. Celui-ci a été évacué au Centre hospitalier universitaire de Treichville par les sapeurs-pompiers militaires alertés par la gendarmerie.

Comme bilan des interventions, au titre des accidents de circulation, le Gspm en a enregistré 11 726 cas, sur l’étendue du territoire national dans la période allant du 1er janvier au 30 novembre 2018.

Dans les locaux des sapeurs-pompiers militaires, particulièrement dans le Centre de coordination des opérations de transmission (Ccot), ce mardi, fratmat.info a eu l’occasion de découvrir le quotidien des hommes du feu. Fratmat.info a été témoin de nombreux appels téléphoniques que les agents reçoivent pour d’éventuelles interventions. Au nombre de ceux-ci, de multiples fausses alertes. Des appels pour « demander comment vont les agents ou pour souhaiter un joyeux Noël ou des appels pour lesquels les concernés laissent écouter l’ambiance de la fête en famille ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here