Rufisque : Des impactés du TER réclament leurs indemnités

A Rufisque des impactés du train expres régional (TER) cours toujours derrière leurs indemnités. En majorités composé de vendeurs et d’artisant, ces impactés ont envoyé ce jeudi un message aux autorités.
Omar Samba crie leur ras-le-bol au cours d’un rassemblement. « Nous sommes passés en commission depuis 2017, on a signé mais jusqu’à présent nous n’avons rien reçu. On n’a même plus d’interlocuteurs. Certains d’entre nous sont retournés au village par qu’ils ne font rien depuis lors. On nous parle du Sénégal émergent, mais nous on vit avec le Ter le Sénégal calvaire » peste-t-il.
Avec ces camarades, il lance « nous sommes ballottés entre la maison du Ter et la préfecture de Rufisque, mais on ne nous a dit rien de clair ».

Abdou Diop est un menuisier ébéniste qui tenait son atelier sur les lieux, explique sa mésaventure avec le TER.  » Certains qui étaient là ont été indemnisés, mais pour nous qui sommes plus d’une trentaine voulons que l’Autorité nous édifie, car la situation est grave. Au début on nous avait dit que tous allaient être indemnisés. Nous avons signé avec eux des documents pour ce faire et depuis lors nous vivons dans la précarité. Je suis obligé d’aller dans les ateliers de collègues pour exécuter mes commandes « , se désole-t-il.

» Aujourd’hui nous alertons les autorités pour leur dire de régler le problème. C’est un combat pour notre dignité parce que nous n’accepterons pas d’être les laissés pour compte. On a de tout le temps dignement travailler et l’état doit nous aider et non nous priver de nos moyens de subsistance. Nous ne l’accepterons pas « , lancele porte-parole, promettant dans la lancée de durcir le ton si le mépris à leur encontre continue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here