Sécurité À Touba : La Police Cible Les Quartiers Populaires

Face à la presse, le Commissaire Abdoulaye Diop a fait le point sur le volet sécuritaire du Magal. Dans un contexte d’insécurité dans la région ouest-africaine, la Police sénégalaise a pris en compte l’affluence pour cette édition du Magal. A ce propos, elle se dit prête à parer à toute éventualité.

Le Commissaire divisionnaire Abdoulaye Diop, Directeur de la Sécurité publique, a fait face à la presse ce vendredi 26 octobre 2018 à Touba. Une occasion pour lui de rassurer les fidèles qui s’acheminent en grand nombre vers la cité religieuse.

Abdoulaye Diop confie que la Police mise sur la création de nouveaux postes de police dans les quartiers populaires. « En plus du renseignement, on a également prévu un dispositif tactile pour renforcer le sentiment de police de proximité », a-t-il informé. A cet effet, le commissaire divisionnaire dissuade ceux seraient tentés de commettre des forfaits. « Nous avons beaucoup plus d’éléments en civil. Ce n’est pas pour faire peur mais, il faut bien que tout le monde sache que la police est bien présente », a-t-il averti.

Les forces de l’ordre ont également investi les zones sensibles telles que Mbacké, l’ancienne gare, les mausolées de la grande mosquée et les cimetières. Abdoulaye Diop assure aussi une « sécurité particulière au Khalife général des Mourides et à l’ensemble des dignitaires de la confrérie. »

Le Commissaire divisionnaire a également fait un bilan a mi-parcours. Pour l’heure, il a déploré 31 accidents de la route occassionnant la mort d’un individu. Deux kilogrammes de chanvre indien ont également été saisis. Des cas de mise en circulation de faux billets, de vol et d’usurpation de fonction ont entre autres, été notifiés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here