CMU, TER: Idy démolit les projets du Président de la République

A l’occasion de sa visite à Médina Gounass, Idrissa Seck a démonté un à un les projets du Président Macky Sall, leur reprochant soit un manque de vision, soit une mauvaise application.

Le président du Conseil départemental de Thiès n’approuve pas la politique de santé du Président Macky Sall, notamment la couverture Maladie Universelle (CMU). Il estime que « l’idée est belle, mais malheureusement, c’est resté un slogan creux ». « La plupart des mutuelles de santé que j’ai rencontrées m’ont dit être en faillite, du fait de la dette de l’Etat. Donc promettre la gratuité des soins et imposer à ces mutuelles un niveau d’endettement absolument insupportable, c’est les condamner à la mort et à la mort de de l’ensemble du système », déplore le leader du Rewmi qui ouvre une autre hostilité sur le projet de Train Express Régional (TER).

Ainsi, après avoir rappelé que le Mali est notre premier client en matière de commerce extérieur, avec près de 20% de nos exportations, bien avant la zone euro, bien avant le Nigéria et les autres, Idrissa Seck estime que l’argent investi dans ce projet serait plus rentable ailleurs.

« Les amis que j’ai en France dans les collectivités locales m’ont dit que même eux n’ont pas osé commander le TER que Macky Sall a commandé », déplore-t-il, révélant que le prix du TER déjà « extrêmement coûteux » va augmenter. « Il semble qu’ils se sont trompés sur le cahier des charges et les opérateurs exigent une révision à la hausse du prix du TER. Alors que, pour le même montant, on aurait pu, au moins, réaliser le tronçon de 640 kilomètres qui nous (Dakar) sépare de Kidira et poser là-bas un port sec pour que nos amis maliens s’approvisionnent là-bas et n’auront plus besoin de faire venir tous leurs camions et dégrader nos routes », dit-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here