Les conseils de Serigne Touba aux Jeunes

Ces excellentes recommandations aux jeunes musulmans sont tirées de l’ouvrage « Le Viatique des Jeunes » de Cheikh A. Bamba. A travers ces inestimables orientations, Serigne Touba rappelle à tous, surtout aux jeunes de la génération présente et de celles à venir, les principes essentiels et intemporels du Perfectionnement spirituel (Ihsân) qui doivent guider la vie de tout croyant pour en faire une source de félicité ici-bas et dans l’au-delà.
« Ô vous les jeunes ! Votre Perfection Spirituelle envers le SEIGNEUR, à qui appartiennent aussi bien les âmes que les corps, consiste à adorer DIEU comme si vous Le voyiez.
Car si vous ne Le voyez pas, Lui pourtant vous voit tous – tenez donc à tout moment compte de Sa Surveillance
Si vous voulez atteindre de hauts degrés spirituels, attachez-vous à ces conseils que je vous prodigue :
Je vous recommande de rechercher en tout temps le Savoir, de pratiquer la Pudeur, la Reconnaissance envers DIEU, la Sincérité du Culte rendu à DIEU et la Générosité
Je vous recommande de cultiver le Silence, la Douceur dans la quête du savoir, la Patience, l’Abstinence pieuse et le sens du Discernement
Persévérez à toujours obéir au SEIGNEUR Miséricordieux où que vous soyez, en dehors de toute transgression
Évitez l’excès de paroles et de sommeil, écartez-vous de tout ce qui engendre l’immoralité et la corruption sur terre
Évitez, où que vous soyez, l’ostentation, l’orgueil, la haine et recherchez en tout temps la Lumière…
Je vous recommande la Sincérité, de confier vos affaires à DIEU, de partiquer la Modestie et de modérer vos désirs [en ce bas-monde]…
Je vous exhorte à toujours observer une grande Politesse [envers tous] car cette vertu attire la récompense…
Sachez qu’avoir une vaste érudition sans lui concilier la politesse mène vers le péril et la peine
Ô vous les jeunes ! Ne fréquentez jamais une personne insensée, fréquentez plutôt un compagnon éclairé
Empressez-vous donc de faire de bonnes actions avant qu’il ne soit trop tard ! »
(Extraits du « Viatique des Jeunes » (Tazawudu Cighâr, v. 274-297))

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here