Mbaye Pekh libéré par la gendarmerie est sommé de se taire

Mbaye Pekh  sommé de se taire n’a pas manqué sans hésitation  en jurant de respecter les avertissements des autorités judiciaires. « bilahi douma waxati ». Le communicateur traditionnel Abdoulaye Mbaye Pekh a donc  ainsi promis devant les gendarmes de la brigade de recherches sise à Faidherbe qui l’entendaient de bien se taire suite à ses propos selon lesquels le coronavirus n’existerait pas.

Selon Libération online,  Mbaye Pekh, à qui les gendarmes ont fait visionner la vidéo, s’est confondu en excuses. Le Procureur de la République a autorisé sa remise en liberté. Il est sorti des locaux de la brigade de recherches. N’empêche, les gendarmes lui ont intimé l’ordre de cesser pareilles déclarations irresponsables

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here