Moussa Baldé (Maer) à la finale de la commune de Saré Bidji : « Nous voulons que les jeunes koldois soient de bons cadres pour participer à l’émergence de notre pays… »

Nous voulons que les jeunes koldois soient de bons cadres pour participer à l’émergence de notre pays. Quant à nous, nous les accompagnerons tant que les jeunes seront dans une logique de discipline, de respect, de sportivité. C’est ce que nous avons vu ici aujourd’hui », lance Moussa Baldé (maer) aux jeunes lors de la finale communale de Saré Bidji jouée ce mercredi 25 décembre.

Cette finale terminée sur un score de parité, zéro but partout, a vu les deux équipes se départager aux tirs au but avec la victoire de Bambalouta de Saré bidji en marquant ses trois premiers tirs contre zéro pour Koulkoulto.

Occasion saisie par Moussa Baldé (maer) pour poursuivre : « on a l’habitude de venir à Saré Bidji assister à leur finale communale. L’année dernière on était-là, à la même période. Et on assiste toujours à de très beaux matches. Aujourd’hui, c’était un match très tactique où il n’y a pas eu beaucoup d’occasions. Et aux séries des tirs au but il y a eu plus d’envie du côté  de Saré Bidji que du côté de Koulkoulto.

Saré Bidji a gagné logiquement. Nous félicitons le vainqueur et encourageons le vaincu. C’est ceci le sport, mais il y a plus important. Le sport c’est des loisirs ici, car on n’est pas des professionnels. Donc nous considérons que ce sont des activités de vacances et quand les vacances finissent, il faut retourner au boulot ».

Il annoncera aux jeunes que « le projet agri jeune va démarrer bientôt. Et nous espérons que la jeunesse koldoise sera bien impliquée. C’est un projet qui tient beaucoup à cœur au président de la République et nous allons le mettre en œuvre ».

Abdoul Baldé de la grande muraille verte de témoigner sur ce dernier : « le peuple souverain du Fouladou est unanime à reconnaitre à Moussa Baldé sa qualité  d’homme courtois, travailleur intègre, pondéré et qui aime l’Apr et œuvre pour la coalition afin qu’elle triomphe dans le Fouladou. Il est aux côtés des populations et  on constate aujourd’hui l’effervescence de  la jeunesse autour du ministre et du parrain. Cela montre que le président a fait un bon choix en nommant le professeur Moussa Baldé à un poste aussi stratégique que celui du ministère de l’agriculture et de l’équipement rural… »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here