«On ne coupe de mon salaire de député qu’un impôt de 1500 francs Cfa»

Ousmane Sonko ne comprend pas que les députés, dont les salaires dépassent le million de francs Cfa, ne payent qu’un minuscule impôt alors que les autres travailleurs sénégalais sont rigoureusement imposés.

La preuve : «Moi c’est 1500 qu’on a imputés de mon salaire de député au titre de l’impôt, révèle. Ce, alors qu’un enseignant, qui perçoit 400 000 francs Cfa, paye un impôt de 70 000 francs Cfa. Ce n’est pas normal.»

Sonko faisait cette remarque ce samedi lors l’ouverture de la session budgétaire. Devant son ex-patron patron, le ministre de l’Économie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here