Rencontre Gouvernement Syndicats de la santé : le Premier ministre absent.

0
62

La rencontre entre les syndicats de la santé et le gouvernement contrairement à ce qui était prévu n’a finalement pas été présidé par le Premier ministre qui aurait apparemment eu un empêchement de dernière minute.
Secondé par monsieur Diene Farba Sarr ministre en charge du renouveau urbain cette rencontre exploratoire en vue de voir le niveau d’exécution des questions sur lesquelles monsieur le Premier ministres était engagé en instruisant les membres de son gouvernement à l’effet de les mètres en pratique a permis de constater selonMbalo Diatia que certaines questions ont été misent en pratique mais également que d’autres concernant des décrets d’applications de certains sont encore dans le circuit du gouvernement. Sur ce, le gouvernement selon lui a promis à la prochaine rencontre avec le Premier ministre de concrétiser certains points notamment celui de majorer de 20% l’indemnité des heures supplémentaires qui est déjà prêt et est  soumis à la signature de l’autorités, les décrets concernant la création de nouveau corps de la santé et de l’action sont aussi lancés dans le circuit et aboutira bientôt selon lui sur la table de Monsieur le Président de la République. Il a  aussi était question des zones d’aménagement et des logements de fonction avec des documents brandis sur certaines zones et est effectivement en Chantier. Sur la question du régime indemnitaire qui a spécialement été axé sur celui de la spécialisation qui, il affirme connaît une avancée et les documents sont en phase de finition. En ce qui concerne AND GESSEUM pour la question des travailleurs municipaux haut conseil supérieur des collectivités territoriales sera convoqué le 15 mars pour travailler sur les 07 décrets qui définissent la question de la mobilité de la prévention et de manière très claire à prendre en compte la retraite de ces travailleurs des communes ayant subies les effets de l’acte3.
Sur cette même lancée le docteur BolyDiop secrétaire général du syndicat autonome des médecins du Sénégal affirme que l’objectif de cette rencontre étant de faire des propositions de sorties de Crises qui dans le processus où les différents ministères sectoriels se sont prononcés certains ont enregistré des avancés mais le dernier mot revient à l’autorité mais l’absence du premier à freiner l’avancé de 2  sur les 7 points soumis après 4 ans à courrier après la concrétisation de ses actions qui selon est plus que regrettable et désolant.
Selon le docteur Diop, sur un futur prochain, toutes les dispositions à prendre seront au rendez-vous après une concertation du bureau et des camarades concernés.
Adja. Diallo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here