Soutien à un candidat: le silence radio de Abdoul Mbaye, Thierno Alassane Sall et Hadjibou

Pour la course à la présidence sénégalaise, les alliances se multiplient de jour en jour, aussi bien du côté de la coalition au pourvoir que de l’opposition. Des candidats comme Idrissa Seck et Ousmane Sonko ont bénéficié du soutien de certains recalés au parrainage, alors que d’autres gardent jusque-là le silence à quelques heures de l’ouverture de la campagne.

Les cinq (5) candidats de l’élection présidentielle du 24 février 2019 ont commencé à déployer une panoplie de stratégies pour s’attacher les services des candidats recalés. Parmi les grands des recalés, l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye, Thierno Alassane Sall, et Cheikh Hadjibou Soumaré observent une silence radio.

Leur décision est très attendue sur la scène politique. Abdoul Mbaye, Thierno Alassane Sarr, et Cheikh Hadjibou Soumaré ne se sont pas prononcés. Vont-ils se rallier derrière un candidat ou non ?. Le suspens est maintenu alors que la course au ralliement s’accélère.

A l’heure actuelle, Macky Sall, général recruteur, a obtenu le soutien de la présidente du mouvement « Oser l’avenir », Aissata Talla Sall, qui s’affichait hostile à lui. La décision de Me Sall, non appréciée, a suscité l’incompréhension de certains internautes sénégalais. Annoncée au côté de Macky Sall, Aida Mboji va s’exprimer ce vendredi depuis Bambèye.

Silencieux durant ces derniers mois, Idrissa Seck, 59 ans, a décroché le ralliement de potentiels candidats recalés. Il s’agit de Moustapha Guirassy, Malick Gackou, Amsatou Sow Sididé et son ancien mentor Thierno Bocoum. Même si Pape Diop et Khalifa Sall sont annoncés à ses côtés, l’information n’est pas encore officielle, selon un proche de M. Diop, joint par PressAfrik.

Quant à Ousmane Sonko, le plus jeune des candidats, il a obtenu le soutien de l’architecte Pierre Goudiaby Atépa et celui de Boubacar Camara. Les deux hommes politiques vont d’ailleurs officialiser leur alliance cet après-midi.

En ce qui concerne Issa Sall, le candidat très religieux du Parti de l’unité et du rassemblement (PUR) et Madické Niang, le dissident du Parti démocratique sénégalais, ils n’ont pas encore enregistré le ralliement d’un recalé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here