Mondial 2018 : Uruguay Tsar en Russie, l’Arabie Saoudite, Emir arabe

A l’occasion de la dernière journée du Groupe A, les Russes ont été asphyxiés par l’Uruguay avec un Luis Suarez très enjambé, qui a ouvert le score sur un superbe coup-franc. Ce duel est enfin remporté par la Celeste (3-0), et c’est l’Uruguay qui s’empare du fauteuil de leader suivi par la Russie. De l’autre côté, l’Egypte et l’Arabie saoudite qui jouaient, un match pour la 3ème place, s’est soldé sur une victoire des arabes (2-1) à la toute fin du match.

Cette fois-ci les Russes ne sont pas les empereurs. Un titre mérité par la Celeste qui a infligé une correction au pays organisateur à l’occasion de la dernière journée du Groupe A. Ce match qui devait décider de qui entre l’Uruguay et l’Egypte va finir leader de cette poule, s’est conclu par une victoire large des coéquipiers de Luis Suarez. Ce dernier, a d’ailleurs montré la voie aux siens en ouvrant la marque sur un superbe coup-franc à l’entrée de la surface. Aidé par Denis Cheryshev (Russie) qui concède un csc malchanceux sur une déviation du ballon dans ses propres filets ! Les Uruguayens propulsent le score à 2-0.

Un Suarez de Gala, Cavani au bout du bout

En deuxième période, le match était quasi plié d’autant plus avec le rouge de  Igor Smolnikov (Russie) suite à deux cartons jaunes obtenus. Les occasions se multiplient en faveur de la Celeste avec un Cavani, toujours à la recherche de son premier but dans cette coupe du monde, mais qui finit par l’avoir à la 90ème minute. Il profite d’un rebond pour ensuite enchaîner d’une frappe puissante, ne laissant aucune chance au gardien. Les Uruguayens finissent cette aventure de phase de poule de cette 2018, en premier. Quant aux Russes, ils vont se contenter de leur deuxième place.

Décidément la coupe du monde n’est pas faite pour l’Egypte…

Avec trois (3) participations, les Egyptiens n’ont pu connaitre aucun succès. Pourtant les Pharaons avaient ouvert le score (1-0) avec sa star Salah à la 22ème, qui reçoit une passe aux abords du rectangle et envoie un superbe lob dans le but vide. Avant que les Arabes Saoudiens se profilent vers leur troisième victoire en coupe du monde grâce Salman Al Faraj (Arabie saoudite) qui bénéficie d’un penalty à la 44è et le concrétise frappe calmement.

Sa frappe précise arrive dans la gauche du but, aucune chance pour le gardien. Et Salem Al Dawsari (Arabie saoudite) qui chipe le un point aux Pharaons à la toute fin du match (95ème). Après avoir reçu une belle passe, il envoie une frappe qui termine dans le coin gauche du but. Bel effort d’équipe !

Les coéquipiers de Salah devront attendre jusqu’en 2022 au Qatar pour éventuellement connaitre leur premier succès en coupe du monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here