Waly Fall de BBY : «Le respect des arrêts de la CEDEAO s’impose à tous les états membres» sur l’affaire de Khalifa

Waly Fall membre de la mouvance présidentielle, se démarque des communiqués de certains proches du président, qui ne souhaitent pas voir Khalifa Sall libre comme un pigeon. Pour l’ancien patron du FNPJ, le Sénégal, qui occupe fièrement la présidence du parlement de la CEDEAO ne saurait saborder la crédibilité et la légitimité de cette institution.

« Le respect scrupuleux des arrêts de la cour de justice de la CEDEAO s’impose inéluctablement à tous les états membres. Notre pays, le Sénégal, qui occupe fièrement la présidence du parlement de la CEDEAO ne saurait saborder la crédibilité et la légitimité de cette institution »selon les sources d’exclusif parcourue par Senegal7. L’ancien maire de Dieupeul ajoute que « le respect des droits de la défense, donc de l’accusé est sacrosaint dans toute justice équitable, j’invite à l’application stricte et intégrale de la décision de la cour de la CEDEAO sur l’affaire du député Maire Khalifa Sall. Que le bon Dieu insuffle dans nos cœurs, pardon humilité et solidarité. »

Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here