Boubs, bien blindé comme You, dérange mais reste intouchable à Gfm

Boubacar Diallo, à l’état civil, est indiscutablement depuis plus d’une décennie le « roi » des Micros. Le plus liquide et sollicité. Depuis le lancement de la radio King Fm par le Groupe Futurs médias, qui l’emploie, il est devenu Directeur de cette station. Depuis il agit comme tel. Ainsi en bon professionnel Dj Boub’s n’a pas hésité à négocier l’exclusivité du show que Waly Seck faisait au Cices le dernier samedi du mois d’avril de cette année. Un direct qui a fait le bonheur des auditeurs ; surtout que Waly est devenu le chanteur le plus populaire et aimé au Sénégal. Mais si Dj Boubs a bien agi en professionnel, ses libertés commencent à déranger son employeur, par ailleurs musicien menacé par la montée en puissance du jeune « prince faramareer ». Seulement Youssou Ndour n’a pas toute la latitude de sévir contre son Boubs, qui est le seul crapaud du marigot dont les croassements sont aimés des Sénégalais et sollicités des annonceurs. Car se séparer de Boubs lui coûtera un pactole, eu égard au contrat qui les lie. Et ensuite, laisser partir Boubs c’est s’exposer à une concurrence insoutenable avec le média qui va l’employer. Et il est sûr que le « roi des micros du Sénégal» ne peut pas chômer par les temps qui courent, puisque son audimat le suivra là où il ira. Ainsi donc contre mauvaise fortune, la direction du Gfm ne pourra que se résigner à faire preuve de bon cœur. Car Boubs est un professionnel qui est parvenu à s’imposer à Youssou Ndour, tout en travaillant avec ses concurrents. Ce qu’il est le seul à avoir osé au groupe Futurs médias, sans coup férir. Il s’y ajoute que si son employeur « dafa ngembou », Boubs aussi « dafa nguembou ». Donc l’arène est ouverte à tout le monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here