Les membres du groupe P-Square se battent dans le bureau de leur avocat

La nouvelle a éclaté lundi, annonçant que les jumeaux du groupe P-Square qui ont cartonné sur la scène musicale nigériane pendant de nombreuses années, se sont séparés suite à une lettre envoyée par Peter, l’un des frères, à leur avocat Festus Keyamo (SAN) .

Peter a exigé la résiliation de l’accord en tant que groupe, en raison d’allégations sérieuses contre son jumeau Paul et son frère et aîné, Jude. Il a accusé Paul de ne plus être disposé à coopérer avec lui, et a même annulé sa tournée musicale prévue aux États-Unis. Il a ajouté que Paul a également calomnié sa femme et ses enfants avec des mensonges sur les médias sociaux et a allégué que sa famille était menacée.

Peter a en outre accusé son frère aîné Jude d’avoir une fois menacé de le tuer et de tirer sur sa femme Lola. Il a aussi souligné qu’il était fatigué de subir ce type de « drame ».

Cependant, son frère et ex partenaire, Paul avait sur sa page instagram quelques jours plus tard écrit; « Seule une femme peut venir où il y a de la paix et la détruire », accusant indirectement l’épouse de Peter d’être à la base de leur discorde.

Ces dernières heures, Jude Okoye, le frère aîné et manager du groupe a été filmé menaçant de battre son frère Peter qui, apparemment filmait la scène alors qu’on entendait Paul dire à Peter, « honte à toi ». La scène s’est produite dans le bureau de leur avocat.

Quelques temps après que la vidéo soit mise mise en ligne, Paul est allé sur son compte twitter @rudeboypsquare pour répondre; « Sensationnel!!!! Et il a finalement publié la toute grande vidéo lol ».

Le duo s’était séparé en 2016, après s’être engagé dans un combat similaire, cependant, ils avaient pu surmonter leur différend et ont acheté des manoirs l’un à côté de l’autre en 2017. Les frères Okoye se sont engagés dans une guerre de mots sur les médias sociaux ces derniers temps, et ce développement a confirmé les rumeurs selon lesquelles il existait des tensions dans leur relation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here