MUSIQUE Séance d’écoute-presse du nouvel album de Pape et Cheikh : Esprit live 2, un voyage musical en 13 titres

MUSIQUE Séance d’écoute-presse du nouvel album de Pape et Cheikh

Esprit live 2, un voyage musical en 13 titres

Hier, la presse s’est réunie au Just 4 u pour procéder au choix des 13 titres devant figurer dans le prochain album de Pape et Cheikh. Esprit live 2, comme son nom l’indique, est une suite d’Esprit live 1, (l’avant dernier produit du groupe élu meilleur album l’année en 2012). 4 ans après, le groupe Pape et Cheikh continue l’aventure du folk, offrant à ses fans et aux mélomanes, un voyage inédit en musique. Entre airs sérères, mandingues et wolofs, le public a savouré une heure d’acoustique mêlée à du mbalax. Finalement, le choix n’a pas été facile.

La sortie officielle de son nouvel album Esprit live 2 est prévue demain, alors le groupe Pape et Cheikh a convié la presse nationale à l’aider à choisir les titres devant y figurer. Sur 16 titres proposés (Ndrl : Solène ma yarone, Tééyal, Baaxu mame, Ma ansou, Baay pékhé, Khady, Kokoliko, Xaritt, Eyimbéré, Pape Ndiaye, Mame Limamou Laye, Yaatal Gueew, Bonus Yaye, Jello, Siimal, Emigration clandestine) la presse devait en choisir 13. Mais elle a eu l’embarras du choix.

Réactions de la presse

Prenant la parole, Aboubacar Demba Cissokho, journaliste à l’Aps, souligne la difficulté dans laquelle il se trouve. «J’ai eu du mal (à choisir).» Il ne sera pas le seul, Guissé Pène, promoteur culturel et membre fondateur de l’Ams (Association des métiers de la musique du Sénégal), a aussi mentionné la lourdeur de la tâche. «Le choix va être extrêmement difficile. Personnelle­ment, je découvre l’album mais j’ai des problèmes.» Pour leur part, Bouba Ndour de la Tfm et Pape Alé Niang de la 2Stv, ont quelques réserves. Venu prêter main forte au groupe Pape et Cheikh, leur ancien producteur a exprimé toute sa fierté de se retrouver à cette séance d’écoute, d’Esprit live 2. «C’est un sentiment de fierté, j’ai été l’une des premières personnes à avoir cru en ce groupe, alors qu’ils n’avaient qu’une guitare et une voix, il y a 20 ans maintenant. Ils ont écrit de belles pages dans cette musique acoustique sénégalaise, et ils ont évolué, tout en restant purs dans le choix des sons et des instruments. Ils n’ont pas suivi la mouvance et ont su rester originaux en gardant leur style», commente-t-il après avoir fini d’écouter quelques titres. Pourtant, Pape Allè Niang pense totalement le contraire. Pour lui, le groupe Pape et Cheikh vire vers le mbalax de plus en plus. «Ils ont le potentiel pour jouer dans les plus grands festivals dans le monde», réagit-il d’abord avant de poursuivre : «Le seul reproche que je fais au groupe, c’est que de plus en plus il tend vers trop de mbalax dans sa musique. Ce n’est pas le registre de Pape et Cheikh. Les chefs d’œuvre de l’orchestre sont des morceaux à sonorité acoustique. Ce sont ceux-là qui nous accrochent», a analysé le journaliste de la 2Stv. Esprit live 2 est une balade musicale dans les différentes ethnies du Sénégal. A côté des titres mandingues (Kokoliko, Ma ansou) et les sons séréres (Eyim­­béré) très rythmés, Pape Amadou Fall et son ami Chei­khou Cou­libaly proposent aussi dans leur nouvel album, des lignes harmoniques et des mélodies purement acoustiques. N’hési­tant pas à reprendre des morceaux déjà joués dans d’autres albums (Siimal ; Jello, Yaatal Gueew). Le groupe Pape et Cheikh continue de surprendre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here