Nafi Ngom Keïta se justifie : « Pourquoi, j’ai décidé de saisir la Cour Suprême »

Et pourtant, elle avait décidé dans un premier temps de ne pas saisir la Cour suprême. Mais après son revirement, Nafi Ngom Keïta explique les raisons qui l’ont poussée à changer finalement d’avis.

Selon La Tribune, elle avait confié à sa famille que la page de l’Ofnac est tournée. Cependant, Nafi Ngom Keïta est d’avis que « par principe, pour être quitte avec sa conscience et ses convictions républicaines », elle est déterminée à saisir la Cour suprême.

Convaincue que « nous sommes dans un Etat de droit », elle pense que ce recours entre dans l’ordre normal des choses.

Selon ses confidences rapportées par le journal, l’ex-patronne de l’Ofnac soutient :

« Il n’est pas dans mes intentions de m’accrocher à quelque poste que ce soit. Je n’en ai pas besoin, je n’en ai pas le droit. Il s’agit plutôt de défendre la justice et les lois qui la composent. »

Elle réaffirme à qui veut l’entendre que pour rien au monde, elle ne retournerait à l’Ofnac.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here